Coming Up Sun 1:00 PM  AEDT
Coming Up Live in 
Live
French radio
REPORTAGES PAR SBS FRENCH

French: The Uluru Statement from the Heart

Uluru Source: Jimmy Widders Hunt

En mai 2017, des délégués Aborigènes et insulaires du détroit de Torres se sont réunis lors de la Convention constitutionnelle nationale des Premières Nations près d'Uluru et ont présenté la Déclaration d'Uluru du Fond du Cœur au peuple australien. La déclaration appelle à l’instauration d’une voix des Premières Nations au Parlement, scellée dans la constitution, et à l’instauration d’un processus de conclusion d'accords (Traité) et d’établissement de la vérité. C'était l’aboutissement de 13 dialogues délibératifs régionaux des communautés des Premières Nations à travers l'Australie. La Déclaration vise à établir une relation entre les peuples des Premières Nations d'Australie et la nation australienne fondée sur la vérité, la justice et l'autodétermination. Musique de Frank Yamma. Photo de Jimmy Widders Hunt.

Nous, réunis à la Convention Constitutionnelle Nationale de 2017 (National Constitutional Convention), provenant de tous les horizons sous le ciel de l’hémisphère Sud, faisons cette déclaration du fond du cœur :

Nos tribus Aborigènes et Insulaires du détroit de Torres étaient les Premières Nations souveraines du continent australien et de ses îles adjacentes, et jouissaient de cette propriété selon nos propres lois et coutumes.

C'est ce que nos ancêtres ont fait, selon les préceptes de notre culture depuis la création, depuis « des temps immémoriaux » selon la Common Law, et depuis plus de 60 000 ans selon la science.

Cette souveraineté est une notion spirituelle : le lien ancestral entre la terre, ou « Mère Nature », et les peuples Aborigène ainsi que les Insulaires du détroit de Torres qui y sont nés, y restent attachés, et doivent y retourner un jour pour y être réunis avec nos ancêtres. Ce lien est à la base de la propriété du sol,  ou mieux encore, de la souveraineté. Elle n'a jamais été cédée ni éteinte et coexiste avec la souveraineté de la Couronne.

Comment pourrait-il en être autrement ? Que des peuples ont possédé une terre pendant soixante mille ans et que ce lien sacré disparaisse de l'histoire du monde au cours des seules deux-cent dernières années ?

Avec un changement constitutionnel substantiel et une réforme structurelle, nous croyons que cette ancienne souveraineté pourra transparaître comme l’expression la plus complète de la nation australienne.

Nous sommes proportionnellement le peuple le plus incarcéré de la planète. Nous ne sommes pas un peuple naturellement criminel. Nos enfants sont éloignés de leur famille à un rythme sans précédent. Ce n'est pas parce que nous n’avons aucun amour pour eux. Et nos jeunes dépérissent en détention en nombre indécent. Ils devraient être notre espoir pour l’avenir.

Ces dimensions de notre crise témoignent clairement du caractère structurel de notre problème. C'est là le tourment de notre impuissance.

Nous voulons des réformes constitutionnelles pour autonomiser notre peuple et prendre une place légitime dans notre propre pays.

Lorsque nous aurons le pouvoir sur notre destin, nos enfants s'épanouiront. Ils marcheront dans deux mondes et leur culture sera un cadeau pour leur pays.

Nous appelons à la création d'une voix des Premières Nations (First Nations Voice) inscrite dans la Constitution.

Makarrata est le point culminant de notre programme : le rassemblement après une lutte. Il reflète nos aspirations pour une relation juste et sincère avec les peuples d’Australie et un meilleur avenir pour nos enfants fondé sur la justice et l’autodétermination.

Nous demandons une Commission Makarrata pour superviser un processus de conclusion d'accords entre les gouvernements et les Premières Nations et dire la vérité sur notre histoire.

En 1967 on nous a comptés, en 2017 nous cherchons à être entendus. Nous quittons notre camp de base et commençons notre longue marche à travers ce vaste pays. Nous vous invitons à marcher avec nous dans un mouvement du peuple australien pour un meilleur avenir.

 

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site officiel de la Déclaration d’Uluru du Fond du Cœur sur : http://www.ulurustatement.org/ ou envoyez un email au Centre d’Etudes Autochtones de l’université de Nouvelle-Galles du Sud -Indigenous Law Centre, UNSW à ilc@unsw.edu.au

Apprenez davantage sur le processus délibératif des Premières Nations qui a mené à la Déclaration d’Uluru du Fond du Cœur. 

Cette collection de podcasts comprend plus de 20 langues Aborigènes (des communautés du Territoire du Nord et du nord de l'Australie-Occidentale), qui continuera de croître au fur et à mesure que d’autres langues des Premières Nations seront traduites. La collection comprend également plus de 60 langues pour les communautés australiennes culturellement et linguistiquement diverses. 

Coming up next

# TITLE RELEASED TIME MORE
French: The Uluru Statement from the Heart 04/11/2020 04:04 ...
Emeutes aux Îles Salomon, un Français sur place témoigne 27/11/2021 06:49 ...
La fin du "piece rate" dans les fermes australiennes ? 22/11/2021 04:54 ...
Le témoignage d'une victime d'un examen gynécologique forcé au Qatar 19/11/2021 18:35 ...
"The Bowraville Murders" présenté en avant-première au Festival du film de Sydney 2021 13/11/2021 11:37 ...
Remembrance Day ou le jour de l'Armistice, sa popularité s'efface-t-elle? 11/11/2021 15:36 ...
C'est arrive un 6 Novembre: 1975 - La marche verte pour obtenir la décolonisation du Sahara Occidental 06/11/2021 07:32 ...
C'est arrivé le 23 octobre : 1983, attentats sanglants de Beyrouth 23/10/2021 07:26 ...
Vax Central, le logiciel de suivi de la vaccination pour les entreprises 20/10/2021 06:22 ...
C'est arrivé le 16 Octobre: L'exécution de Marie-Antoinette 16/10/2021 07:20 ...
View More