Coming Up Thu 1:00 PM  AEST
Coming Up Live in 
Live
French radio
SBS EN FRANÇAIS

Les champions français du luxe, nouveaux rois des crocodiles australiens

Source: Grégory Plesse

Ces dix dernières années, deux géants français du luxe, LVMH et Hermès, ont fait main basse sur presque toutes les fermes de crocodiles en Australie. Malgré un succès commercial indéniable, l’utilisation de cuirs exotiques, et l’élevage d’animaux, dans le seul but de les transformer en sacs à main, est de plus en plus critiqué… LVMH nous a ouvert les portes de l'une de ses fermes, dans un endroit reculé du Territoire du Nord, où la presse n'avait jamais été conviée...

Les pieds dans la gadoue et loin de tout… Bienvenue à la ferme de Coolibah, dans le Territoire du Nord… Ici, le supermarché le plus proche est à 220 kilomètres et pendant la saison des pluies, cette ferme rachetée par LVMH en 2017 n’est accessible qu’en hélicoptère...

C’est aussi une période d’activité intense: ces dernières semaines, près de 4000 oeufs ont été prélevés dans la nature… Un travail difficile, exercé seulement par une poignée de spécialistes… C’est par exemple le cas de Matt Wright. Il s’est lancé dans la chasse aux oeufs de crocodiles il y a une vingtaine d’années… 

"Ca peut etre assez dangereux, surtout si vous ne savez pas ce que vous êtes en train de faire…C’est pourquoi on essaie de réduire les risques au minimum et de travailler dans les conditions les plus sures possibles. On est confrontés à plusieurs élements: la météo, le terrain, l’eau, les crocodiles, les autres animaux et en plus de tout ca, vous pilotez un hélocoptère donc il y a beaucoup de risques à prendre en considération". 

C’est la particularité de cette profession en Australie. Pour l’exercer, il faut un hélicoptère, afin d’accéder aux zones les plus reculées… Mais aussi un collègue, disposé à être harnaché sous cet hélicoptère, pour ramasser les oeufs sans même avoir à se poser… 

"Il a fallu qu’on obtienne l’autorisation de l’aviation civile… Et pour cela, nous avons travaillé étroitement avec eux ces 20 dernières années... pour développer cette technique, qui est unique au monde… Et qui consiste à accrocher quelqu’un sous un hélico pour ramasser des oeufs de crocodile…", explique le pilote.  

Et pourtant, malgré l’incroyable dangerosité de cette profession, Matt assure que son équipe n’a jamais eu le moindre accident au travail… "Jamais un crocodile n’a mordu un seul des gars qui travaille avec moi… On touche du bois !"

Nourris avec de la viande hâchée de kangourou

Une fois à Coolibah, les oeufs collectés par Matt sont placés dans un incubateur… En ce moment, des bébés crocodiles naissent quasiment tous les jours…  C’est Ben Hindle, le directeur des deux fermes que possède Louis Vuitton en Australie, qui assure la visite… 

"Ah vous avez de la chance ! (Oh!) Vous les voyez éclore ? Si vous rapprochez votre micro, vous les entendrez pousser un petit cri… Ils font ce bruit pour appeler leurs frères à sortir de leurs oeufs, pour qu’ils naissent tous en même temps…", explique le directeur. 

Baby crocodile hatching in a LVMH-owned farm in Coolibah (NT)
Un bébé crocodile en train d'éclore.
Grégory Plesse

A peine sortis de leurs oeufs, ces bébés crocodiles sont déjà très vivaces. Certains courent  dans tous les sens, alors qu’ils sont toujours attachés par leur cordon ombilical à l’oeuf dont ils viennent de sortir. 

"Dès qu ils éclosent, ils sont prêts à tuer ! Celui ci veut vous manger le doigt !", raconte Annabelle Olsson. Elle est vétérinaire et veille à la bonne santé des crocodiles élevés pour le compte de LVMH. En la matière, l’un des éléments les plus importants, c’est la température. Dans cet incubateur, qui baigne dans la vapeur, elle est maintenue autour de 33 degrés et surveillée en permanence…

"Ils sont très sensibles à la température et nous la maintenons toujours au même niveau afin d’obtenir des mâles, parce qu’ils grandissent plus vit, confirme Ben Hindle. Leur peau n’est pas forcément de meilleure qualité, mais ils grandissent clairement plus vite…" 

Pour assurer une croissance rapide, ces bébés crocodiles sont ensuite transférés dans un couvoir, où ils sont nourris six fois par semaine avec de la viande hachée de kangourou. 

Il y en a 45 dans l’un des grands bacs qui se trouve dans cette pièce… Ils sont nés il y a 15 jours, et font déjà une vingtaine de centimètres de long. Mais Ben n’hésite pas à en attraper un à mains nues pour examiner son ventre… 

"On voit que la marque du cordon ombilical a cicatrisé et que les écailles commencent à se former…"

Le crocodile marin australien, le plus prisé par l'industrie du luxe

C’est cette partie du corps qui est utilisée en maroquinerie… Et en la matière, il n’y a pas mieux que le crocodile marin australien, dont le nom latin est porosus.

"Le porosus produit les plus petites écailles et le motif le plus féminin… Dans l’industrie de la mode actuellement, si vous voulez faire de petits sacs, très féminins, dont le lustre attire le regard, c’est ce qu’il vous faut.", assure Ben Hindle. 

Vers l’âge de neuf mois, ils font alors environ un mètre d’envergure, ils sont placés dans des enclos à l’air libre, par groupes de trente à 40… Etonnamment, ils sont tous les uns sur les autres… Le crocodile est pourtant d’ordinaire un animal solitaire. Mais seulement une fois qu’il atteint l’âge adulte, d’après Annabelle Olsson. Ce n’est en revanche pas le cas quand ils sont encore jeunes, et relativement fragiles… 

"Dans la nature, parce qu’il n’ya aucune forme d’investissement maternel, contrairement aux alligators, qui protègent leurs bébés pendant un certain temps après la naissance, on trouve assez souvent des petits regroupés, car le fait d’être en nombre leur apporte une certaine sécurité… Dès qu ils éclosent, ils sont à la merci de multiples prédateurs, y compris d’autres crocodiles… Donc ce qu’on voit là, c’est une réplique artificielle de ce qu’ils font à l’état naturel…", détaille la vétérinaire. 

Après quelques mois, la quasi totalité de ces crocodiles est envoyée à 2600 km de là, dans le Queensland, ou se trouve l’autre ferme que possède LVMH en Australie. Comme ceux qui restent à Coolibah, ils sont alors séparés et mis dans des enclos individuels, dont les dimensions limitent très fortement leurs mouvements… 

"Pour un crocodile, plus grand, ca n’est pas forcément mieux, soutient Annabelle Olsson. Ils ont besoin de murs, d’une structure grillagée pour se sentir en sécurité. Si on met le même crocodile, dans un enclos deux fois plus grand, son niveau de stress va exploser simplement car son champ de vision sera trop dégagé". 

Mais l’intérêt de ces enclos est également économique… "Les enclos individuels ont été adoptés par l’industrie au cours de la dernière décennie, comme un moyen de permettre à la peau de guérir des morsures et griffures mais aussi pour éviter aux animaux de se blesser les uns les autres…" 

Les crocodiles restent enfermés dans ces enclos pendant un an maximum, avant d’être abattus, avec un pistolet électrique, vers l’âge de trois ans. Leur peau est ensuite envoyée à Singapour, dans une tannerie rachetée par LVMH en 2011, qui alimente en cuir toutes les marques du groupe…   

Coolibah crocodile farm, in the Northern Territory, was bought by LVMH in 2017
Vue aérienne de la ferme de crocodiles de Coolibah, à 220 km de Katerine. Elle a été rachetée par LVMH en 2017
Grégory Plesse

Une activité critiquée

Mais si le secteur de la maroquinerie de luxe se porte à merveille, l’élevage d’animaux sauvages, dans un but qui n’est même pas alimentaire, est aussi de plus en plus critiqué. 

La semaine dernière, à l’appel de l’association PETA, trois jeunes femmes en bikini et arborant un masque de crocodile ont manifesté à l’extérieur du magasin Hermès de Sydney… L’une d’entre elles, Aleesha Jones, nous explique pourquoi… 

"Pour chaque sac, ceinture ou chaussure fabriquée avec du cuir de crocodile, un animal très intelligent et sensible, est placé en captivité, soumis à une vie horrible et à de multiples souffrances avant d’être tué. Et nous appelons tous les Australiens à boycotter les cuirs exotiques. Et nous appelons Hermès à écouter le nombre grandissant de consommateurs qui préfèrent désormais des alternatives vegan".

Au delà de la question du bien être animal, Emily Rice, une autre manifestante, pointe elle un autre risque que fait courir l’élevage des crocodiles… 

"Les défenseurs de l’environnement affirment déjà depuis quelques temps que le commerce des cuirs exotiques pose un risque pandémique… Nous devons cesser d’exploiter les animaux car nous avons déjà eu la fièvre porcine et la grippe aviaire. Elever et exploiter les crocodiles de la même manière crée les mêmes problèmes… Le commerce international des cuirs exotiques, à cause duquel les animaux sont déplacés d’un pays à l’autre, élevés dans un endroit et abattus dans un autre, toutes ces activités accroissent un risque qu’on a vraiment pas besoin de prendre… Particulièrement si le but c’est de permettre à quelqu’un de s’acheter un nouveau sac à 24 000 dollars… "

PETA protest outside of the Sydney Hermès store
Des militantes de l'association PETA manifestent leur opposition au commerce des cuirs exotiques devant la boutique Hermès de Sydney
Andrea Usario Escalante

Sous la pression, certaines grandes marques, comme par exemple Chanel, ont renoncé ces dernières années à utiliser des cuirs exotiques. Mais pas Hermès, qui a fait l’acquisition en novembre dernier d’une nouvelle ferme dans le Territoire du Nord, qui deviendra à terme la plus grande ferme de crocodiles d’Australie. 

Ni LVMH, dont la position sur le sujet est expliquée par son directeur adjoint chargé de l’Environnement, Alexandre Capelli. "Nous laissons libres nos marques et nos directeurs de création d’utiliser ces matériaux, et nos clients de les acheter. Mais si nos marques décident d’utiliser ces matériaux, alors nous faisons tout pour mettre en place les meilleures pratiques possibles…"

Ces dernières années, l’association PETA a révélé, vidéos à l’appui, des conditions d’élevage déplorables dans certaines fermes asiatiques ou africaines. LVMH a pour sa part travaillé dix ans sur un processus de certification concernant les crocodiles, et qui fixe un certain nombre d’objectifs en matière de conservation, de bien être animal et de responsabilité sociale. 

Et c’est justement pour s’assurer que ces objectifs sont atteints que LVMH a décidé, au cours de la dernière décennie, d’intégrer l’ensemble de la châine de production, d’après Marc Mauclair. Il dirige la tannerie Heng Long, à Singapour et c’est aussi lui qui a supervisé l’acquisition, en 2013 et en 2017, des deux fermes de crocodiles que le groupe possède en Australie… 

"Si vous voulez vraiment savoir ce qu’il se passe dans les fermes, changer les pratiques en matière d’élevage au quotidien, savoir comment l’éleveur se comporte avec les animaux, il faut devenir éleveur soi même". 

Les crocodiles ont frôlé l'extinction dans les années 60

Cette activité, aujourd’hui, est très encadrée mais ca n’a pas toujours été le cas. C’est ce que rappelle le zoologue Adam Britton, un spécialiste des crocodiles… 

"Après la seconde guerre mondiale, il y a eu de la demande pour le cuir de crocodile. C’était devenu un matériau à la mode. Ca a conduit à des décennies de chasse sans aucune régulation dans le nord de l’Australie. Puis vers la fin des années 60, il est devenu très difficile de trouver des crocodiles, car la plupart d’entre eux, notamment les plus gros, avaient tous disparu…"

Le crocodile devient alors une espèce protégée en Australie en 1971. Et a la surprise générale, en quelques années seulement, ils pullulent à nouveau. 

"Ce qui s’est passé, c’est que les gens ont commencé à être attaqués par les crocodiles. La première a eu lieu en 1975, ca a été une attaque mortelle. Et puis il y en a eu d’autres en 77, 78 et 79. Du coup, l’opinion publique s’est retournée et a commencé à demander pourquoi protège-t-on ces animaux, qui ne sont plus menacés, et qui tuent des gens ?" 

La question qui se pose alors, c’est comment faire pour rendre supportable un animal qui fait peur ? une idée émerge: autoriser l’élevage des crocodiles pour permettre à la population locale d’en tirer un avantage économique...

"Quelle  que soit votre position morale ou émotionnelle sur le sujet, il faut reconnaître que c’est un outil de conservation extrêmement efficace, assure le zoologue. La population des crocodiles dans le nord de l’Australie est aujourd’hui très proche de ce qu’elle était dans les années 30 et 40, avant qu’on commence à les chasser. Et ce qui est sans doute plus important encore, la population locale supporte la présence des crocodiles… Pas parce qu’ils aiment les crocodiles… mais parce que les crocodiles créent de l’emploi et soutiennent une industrie… "

C’est d’autant plus vrai dans le Territoire du Nord, où les autorités encouragent le prélèvement des oeufs en pleine nature, plutôt que l’élevage en circuit fermé. Les propriétaires des terres sur lesquelles ces oeufs sont ramassés, des communautés aborigènes dans 70% des cas, sont rémunérées, et ainsi incitées non seulement à protéger les crocodiles, mais également leur habitat  . 

Dans le cas de la ferme de Coolibah, LVMH reverse un peu plus d'un million de dollars par an aux propriétaires traditionnels des terres sur lesquelles ces oeufs sont prélevés. 

L’industrie du crocodile dans le Territoire du Nord rapporte plus de 100 millions de dollars par an et plusieurs dizaines de milliards à l’échelle mondiale… 

D’ailleurs, malgré les polémiques, le secteur a plus que jamais le vent en poupe… Malgré un net repli en 2020 provoqué par la crise du coronavirus, le marché mondial du luxe devrait s’accroitre de 50% d’ici à 2025

Coming up next

# TITLE RELEASED TIME MORE
Les champions français du luxe, nouveaux rois des crocodiles australiens 13/03/2021 12:12 ...
SBS French: le LIVE du 18 mai 2021 18/05/2021 39:49 ...
Le journal du 18 mai 2021 18/05/2021 14:57 ...
Le journal de la semaine en France 18/05/2021 18/05/2021 08:30 ...
Le journal des sports du 18/05/2021 18/05/2021 09:03 ...
SBS French: Le Live du 16/05/2021 16/05/2021 48:39 ...
Le journal du 16/05/2021 16/05/2021 15:09 ...
Le journal des sports du 16/05/2021 16/05/2021 08:10 ...
Personnages: Narendra Modi 16/05/2021 08:37 ...
Nicolas Fleury avec The Melbourne Symphony Orchestra 15/05/2021 10:50 ...
View More