SBS Radio App

Download the FREE SBS Radio App for a better listening experience

Advertisement
L’histoire derrière les croissants d’Agathé Pâtisserie, à Melbourne, vous donnera envie de tout laisser tomber et recommencer ailleurs.
French
By
Audrey Bourget

17 Aug 2017 - 4:14 PM  UPDATED 17 Aug 2017 - 6:43 PM

Écoutez notre interview avec Agathe Kerr :

En quittant Paris pour Melbourne avec sa famille, Agathe Kerr s’est dit que tant qu’à changer de continent, elle changerait aussi de métier. « Je voulais trouver quelque chose qui était lié à la France parce que je sais que les Australiens aiment beaucoup la France, aiment beaucoup la culture française. Pour moi c’était le vin ou la pâtisserie ou la gastronomie », nous dit-elle lors d’une interview au South Melbourne Market.

Alors consultante informatique qui ne cuisine presque pas, faute de temps, elle prépare son premier fraisier dans un cours de pâtisserie amateur chez Lenôtre, sur les Champs-Élysées. C’est la piqure ! Elle pose alors un congé parental pour faire une école de pâtisserie avant de partir pour Melbourne.

Les débuts d’Agathé Pâtisserie

Agathé Pâtisserie démarre doucement, dans la cuisine familiale d’Agathe, où elle prépare gâteaux pour voisins et amis, puis madeleines, croissants et pains au chocolat pour le marché de Noël de l’école de sa fille. «À ce marché, j’ai tout vendu, mais surtout, j’ai vendu toutes mes viennoiseries en 10 minutes », dit-elle. Les autres parents raffolent de ses croissants qu’ils qualifient de « mini-croissants ».

Elle commence alors à vendre ses viennoiseries à des cafés de Brighton, puis ouvre un pop-up au Prahran Market, qui attire tous les foodies de Melbourne. Un an plus tard, elle obtient un emplacement permanent au South Melbourne Market.

Traditions et nouveautés

On retrouve tous les délicieux classiques au South Melbourne Market, comme des croissants, des pains au chocolat, des brioches, des gâteaux et des tartes, mais aussi des viennoiseries créatives comme des croissants parfumés au matcha, des croissants bicolores fourrés au Earl Grey et des cruffins au Nutella.

Depuis quelques semaines, Agathé Pâtisserie offre aussi des baguettes. « Depuis qu’on a ouvert au South Melbourne Market, nos clients nous demandent des baguettes. Tous les jours. Je pense que c’est parce qu’ils ne doivent pas être très satisfaits des baguettes qu’ils trouvent ici », avance Agathe Kerr.

Attention, il faut arriver au bon moment pour profiter de ces baguettes. Ils ne peuvent qu’en produire une centaine par jour, et elles sont généralement prêtes entre 9 et 10 h le matin.

Ce n’est pas la seule nouveauté chez Agathé Pâtisserie. Plus tôt cette année, un mini-comptoir Agathé a ouvert les portes dans la Royal Arcade, au centre-ville de Melbourne. « On a une vendeuse pas très grande et pas très grosse parce que sinon elle ne tient pas dans cette espace riquiqui », s’amuse Agathe Kerr.

Et si pour l’instant, elle voudrait surtout  agrandir sa gamme de pain, elle envisage un jour ouvrir un troisième emplacement en campagne, pas très loin de Melbourne. On garde l’œil ouvert…