SBS Radio App

Download the FREE SBS Radio App for a better listening experience

Advertisement
  • French Provencal bistro Loluk holds raclette parties every Tuesday. (Instagram)
Le mets franco-suisse est de plus en plus populaire en Australie.
French
By
Audrey Bourget

2 Nov 2017 - 12:43 PM  UPDATED 5 Dec 2018 - 4:50 PM

Du fromage fondant sur des pommes de terre, de la charcuterie et des cornichons… Quoi demander de plus ?

Seulement disponible dans une poignée de restaurants il y a quelques années, la raclette est maintenant un plat chouchou des Australiens. Romain Guillaume a démarré Frencheese, un stand mobile de raclette il y a trois ans, juste au bon moment. « En 2014 on trouvait de la raclette à Melbourne au Swiss Club et au Bistro Gitan, le lundi soir, il me semble. Maintenant, nous sommes quatre à en faire en street food dans le Victoria, et je pense qu’on peut en trouver dans une bonne quinzaine de restaurant sur Melbourne, » dit-il.

« C'est pareil dans les autres états. En 2014, il n'y avait qu’un restaurant suisse à Katoomba et un stand sur les marchés pour le New South Wales. Aujourd'hui on ne compte plus les restaurants offrant de la raclette à Sydney, Brisbane et Perth. Il y a même des gens qui font de la raclette en street food à Darwin. »

Parmi les plus récentes additions, on retrouve Loluk Bistro, à Surry Hills, qui propose la raclette à volonté les mardi et mercredi soirs.

Join the raclette party at Loluk
Introducing the Provencal restaurant that does all-you-can-eat melted cheese on Tuesdays.

Des versions australienne et néo-zélandaise

Ces restaurants n’ont pas à aller très loin pour s’approvisionner en fromage puisque des fromages australiens comme Heidi Farm, en Tasmanie, et L’Artisan Cheese, dans le Victoria, font leur propre raclette.

Graham Hill et Georgina Russell achètent leur raclette à Geelong pour leur bar a vin de Collingwood, Smithward. Ils ont le plat traditionnel à leur menu, mais vont encore plus loin avec le Rac’n’Mac, un macaroni au fromage à la raclette. « Un soir, à la fermeture, j’écoutais un podcast de Jay Rayner sur la BBC où il discutait de différents types de macaroni au fromage. Je me suis retourné vers notre grill à raclette et bam ! Le Rac’n’Mac remporte tout un succès avec nos client depuis, » raconte Graham Hill.  

A Auckland, en Nouvelle-Zélande, le the Melt Cheese Truck couvre frites, hot dogs et même Philly cheesesteaks de fromage à raclette.

Ce qui rend la raclette si séduisante

La popularité grandissante de la street food en Australie semble avoir aidé à populariser la raclette au pays. Mais avant tout, dans la rue ou à la table, la raclette attire les foules par son aspect convivial.

« Son odeur irrésistible attire les gens de la rue, la meule de fromage bouillonnante sous le grill est très théâtrale, c’est très social et, bien sûr, le gout est génial. C’est le comfort food ultime, » dit Graham Hill.

Et alors qu’en France et en Suisse, la raclette est un mets de temps froids, les Australiens en profitent toute l’année.

A la manière suisse et française

Nos lecteurs français sont sûrement familiers avec la raclette, mais pour ceux qui s’y connaisse moins, le nom raclette désigne à la fois le fromage et le mets. Raclette viens de racler, comme dans racler le fromage. A l’origine, le fromage était fondu devant le feu, mais les grills électriques sont de plus en plus prisés.

Les Suisses et les Français mangent la raclette différemment. « Les Suisses ne mettent pas de charcuterie, ils utilisent souvent du paprika et oignions. Ils utilisent aussi une raclette très dure, » explique Romain Guillaume.

« Nous nous utilisons une raclette française, molle et crémeuse, qui n'est pas huileuse quand elle fond. »

Et si en Suisse on aime accompagner sa raclette d’une boisson chaude, comme un thé, en France (vous l’aurez deviné), on préfère un verre de vin.

 

Raclette and reblochon: cooking with cheese
Gooey fondues, cheesy potato gratins - the cooler months have us dreaming of rustic French Alps fare.