SBS Radio App

Download the FREE SBS Radio App for a better listening experience

Advertisement
  • (L'artisan)
Les pâté, terrine, rillettes, olives, cornichons et tomates séchées de Lionel Abello sont inspirés par des recettes de famille.
French
By
Audrey Bourget

5 Jun 2018 - 4:49 PM  UPDATED 9 Jun 2018 - 9:58 AM

Ayant grandi dans le petit village de Quarante, dans le Languedoc-Roussillon, il était naturel que Lionel Abello se passionne pour la cuisine du sud en devenant chef. « Une cuisine avec laquelle on grandit, ça sort du cœur, » dit-il à SBS French.

Après avoir travaillé dans des restaurants étoilés autour de Béziers, il vient continuer sa carrière en Australie, pays qu’il affectionne depuis qu’il est petit, étant un grand fan de rugby. Il est chef à Sydney (Caliniere et La Grande Bouffe), Noosa et Melbourne (The French Brasserie, Metropolitan Hotel et Botanical).

L’artisan à Melbourne

L’an dernier, il a quitté l’univers des restaurants pour démarrer sa propre entreprise L’artisan, qui s’inspire de recettes de famille. « J’ai grandi dans la bouffe. Ces recettes sont dans ma famille depuis quelques générations, c’est quelque chose de mon cœur, avec lequel j’ai grandi, » explique-t-il.

Il prépare une terrine de porc et Armagnac, un pâté de foie de volaille, des rillettes de porc, des rillettes de canard, des cornichons, des olives marinées et des tomates fumées et séchées. Fermez les yeux et vous pouvez presque imaginer le soleil du sud de la France qui vous réchauffe en les mangeant. Les ingrédients sont de qualité (comme le porc élevé en plein air de Curly Tail Pork) et la liste est courte ; pas de conservateur ou d’additifs ici !

Difficile de choisir un produit favori, mais Abello a un faible pour les rillettes. « Ce que je mange le plus souvent, ce sont les rillettes avec des cornichons. On ne peut pas manger les rillettes sans cornichons ! » dit-il en riant.

Le chef se concentre sur la qualité plutôt que la quantité, mais il pense quand même faire quelques ajouts à sa gamme dans les prochains mois, dont de la tapenade et des conserves de cassoulet.

Il envisage même de créer une terrine végétarienne ou végane. « Je fais beaucoup de testing dans les magasins qui prennent mes produits et beaucoup de gens me demandent si j’ai du végétarien ou du végane. Ça me trotte dans la tête… » dit-il.

Certains produits seront éventuellement disponibles dans une boutique en ligne, mais d’ici là, vous pouvez les trouver dans 17 points de vente autour de Melbourne.

Écoutez notre interview complète avec Lionel Abello ici :