Le Gabon déjoue une tentative de coup d'Etat, le président en difficulté hors du pays

Le Gabon a déjoué une tentative de coup d'État militaire, tuant deux comploteurs présumés et en capturant sept autres.

Lt. Obiang Ondo Kelly, commander of the Republican Guard, reads a statement on TV saying the military has seized control of the government.

Lt. Obiang Ondo Kelly, commander of the Republican Guard, reads a statement on TV saying the military has seized control of the government. Source: Gabon State TV



Le Gabon a déjoué une tentative de coup d'Etat lundi, capturant le chef rebelle et assassinant deux de ses hommes.

Un groupe de soldats avait pris d'assaut une station de radio pour demander un soulèvement alors que le président en difficulté était à l'étranger.

Advertisement
À l'aube, des soldats renégats ont fait irruption dans les bureaux de radiodiffusion de la radio d'État RTG dans la capitale, Libreville, et ont demandé le public de "se lever", dans un appel lancé alors que le président Ali Bongo était au Maroc en convalescence.

Trois soldats portant le béret vert de la Garde républicaine d'élite, dont deux portant des fusils d'assaut, étaient visibles sur une vidéo du discours diffusé sur les médias sociaux.

Les forces de sécurité ont toutefois pris d'assaut le bâtiment peu après, capturant le commandant, tuant deux de ses hommes et libérant des techniciens de la radio retenus en otages et forcés d'aider les mutins à faire leur diffusion.

"La situation est sous contrôle", ont déclaré les autorités dans un communiqué.

Des coups de feu ont été entendus plus tôt aux alentours du siège de la radiodiffusion d'Etat au centre de la capitale de ce pays d'Afrique de l'Ouest riche en pétrole, à peu près au même moment où le message avait été lu à 6h30 du matin (05h30 GMT).

Les forces de sécurité ont été déployées à travers la ville et y resteront dans les prochains jours, a déclaré un porte-parole du gouvernement.

La Garde républicaine était postée autour du bâtiment de la radio, des véhicules blindés ont bloqué l'accès à la zone et un hélicoptère survolait le tout, selon un correspondant de l'AFP.

Dans un quartier délabré voisin, des dizaines de jeunes avaient auparavant incendié une voiture des pneus avant que les forces de sécurité ne les dispersent à l'aide de gaz lacrymogène.

Mais une grande partie de la ville était déserte, les entreprises étant fermées et les entreprises locales et étrangères demandant à leurs travailleurs de rester chez eux.

Les événements dramatiques sont survenus alors que Bongo séjournait dans une résidence privée à Rabat, la capitale marocaine, après avoir été victime d'un accident vasculaire cérébral. Il a prononcé un discours télévisé à la veille du Nouvel An, mais ne s'est pas rendu dans le pays depuis octobre.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a condamné la tentative de putsch et a appelé tous les acteurs politiques à respecter la constitution.

"Le secrétaire général a toujours été opposé aux changements de pouvoir inconstitutionnels, notamment par la force, et condamne à ce titre la tentative de coup d'Etat perpétrée ce matin au Gabon", a déclaré le porte-parole des Nations unies, Stéphane Dujarric.

L'émissaire de l'ONU pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall, basé à Libreville, suivait de près l'évolution de la situation et était prêt à offrir son aide si nécessaire, a déclaré le porte-parole.

L'Union africaine et l'ancienne puissance coloniale, la France, a également fermement condamné la tentative de coup d'État et mis en garde contre tout changement de pouvoir "anticonstitutionnel".

'Transition démocratique'

Le message aux rebelles a été lu à la radio publique par une personne s'identifiant comme étant le lieutenant Ondo Obiang Kelly, qui se décrivait comme commandant adjoint de la Garde républicaine et à la tête d'un groupe jusqu'alors inconnu, le Mouvement de la jeunesse patriotique des forces de défense et de sécurité gabonaises.

Il a déclaré qu'un "conseil national de la restauration" serait formé "pour garantir une transition démocratique".

Le mouvement "appelle tous les jeunes des forces de défense et de sécurité et les jeunes gabonais à nous rejoindre", a déclaré l'officier.

"Le jour tant attendu est arrivé lorsque l'armée a décidé de se mettre du côté du peuple afin de sauver le Gabon du chaos.

"Si vous mangez, arrêtez-vous; si vous buvez un verre, arrêtez; si vous dormez, réveillez-vous ... Lève-toi et prends le contrôle de la rue", a-t-il déclaré, demandant aux gens de s'emparer des bâtiments publics et des aéroports .

Une période difficile

M. Bongo, âgé de 59 ans, n'est pas rentré au Gabon depuis qu'il a été victime d'un accident vasculaire cérébral en Arabie saoudite le 24 octobre.

En son absence, la Cour constitutionnelle a transféré une partie de ses pouvoirs au Premier ministre et au vice-président.

Le 31 décembre, Bongo s'est adressé au pays pour la première fois depuis sa maladie, affirmant dans un discours enregistré par le Maroc qu'il "avait traversé une période difficile".

Ses critiques ont saisi des signes de mauvaise santé apparente, notant que l'adresse était inhabituellement courte, que son discours était troublé et que sa main droite semblait rigide et immobile.

Le discours était "honteux", a déclaré l'officier dans son discours de lundi, décrivant le Gabon comme "un pays (qui) a perdu sa dignité".

La famille Bongo a gouverné la nation africaine équatoriale pendant cinq décennies.

Bongo a succédé à son père Omar, qui a pris ses fonctions en 1967 et a acquis la réputation d'un kleptocrate - l'un des hommes les plus riches du monde, avec une fortune tirée des richesses pétrolières du Gabon.

Il était aussi un pilier de la "Francafrique" - une stratégie maintenant très contestée par laquelle la France s’est liée à ses anciennes colonies africaines par le biais du copinage, souvent entachée de corruption et d’atteintes aux droits.

Ali Bongo a été élu chef de l'Etat après le décès de son père en 2009.

Il a été réélu de justesse en 2016 à la suite d'un scrutin présidentiel entaché de violences meurtrières et d'allégations de fraude.


Share
Published 8 January 2019 at 12:40pm
By Joanna Cabot